LES ORGUES DE LA PAROISSE SAINT-Jean-baptiste de neuilly (92)

GRAND ORGUE

Cet instrument est à l’origine un orgue romantique de la famille Abbey.  Il fut construit dans les années 1850. Les désastres de la guerre de 1871 ont contraint la Paroisse à le faire restaurer par la firme Cavaillé-Coll qui réutilise les pièces d’origines. Il comporte alors 22 jeux répartis sur deux claviers de 56 notes en console séparée et un pédalier de 27 notes. L’orgue sera  relevé en 1904 par Charles Mutin puis en 1937. Modifié par le facteur Bourgarel en 1971, ce dernier y introduit des jeux de mutations à la place de certains jeux fonds romantiques dont les tuyaux ont été décalés et recoupés pour former les nouveaux jeux ; les anches du Récit ont disparu tout comme les éléments mécaniques et les claviers de Charles Mutin laissant place à un système électropneumatique et une console moderne dans les boiseries anciennes. En 1992,  la ville de Neuilly, fit appel à la commission départementale des orgues et au conseil général des Hauts-de-Seine pour mettre en œuvre une réfection de l’instrument. Les travaux furent confiés à Jean-Pierre Swiderski. Le clavier du G.O. et les appels des jeux furent électrifiés. Après un dépoussiérage de l’instrument, les 1400 tuyaux d’étain furent démontés, débosselés, et remis en état tout comme les 132 tuyaux de bois. Les parties accessibles de la soufflerie et les sommiers ont en partie été rafistolés. Aujourd’hui cet instrument est malheureusement en très mauvais état et présente des dysfonctionnements majeurs dans ses transmissions et dans son harmonie. Peu de jeux sont restituables et ré-harmonisables. Les soufflets et les sommiers fuient, le moteur est sur le point de lâcher... D'où la création en 2013 d'une Association des Amis des orgues de Saint-Jean-Baptiste destinée à la restauration l'instrument.

Composition d'origine de l’orgue avant 1973 :

Orgue Abbey-Mutin  -  22 jeux, deux claviers de 56 notes en console séparée – faisant face au chœur. Pédale  27 réelles,  Récit expressif. transmission mécanique avec machine Barcker  

Récit expressif  - 8 jeux :

Bourdon 8 -Aeoline 8- Voix céleste 8 - Flûte octaviante 4- Octavin 2 - Trompette harmonique 8- Basson hautbois 8 - Voix humaine 8  

Grand Orgue - 10 jeux : 

Bourdon 16 - Montre 8- Salicional 8- Flûte harmonique 8- Prestant 4- Doublette 2- Plein jeu IV rangs- Ophicléide 16- Trompette 8- Clairon 4  

Pédale (27 notes) - 4 jeux : 

Soubasse 16- Flute 8- Basson 16- Trompette 8  

Pédales de console (de gauche à droite)

1 - Orage / 2 - Tirasse GO / 3 - Tirasse RE / 4 - Appel anches Pédale /  5 - Appel anches GO /   6 - Appel anches RE  - Boite d’Expression - 7 - Accouplement RE/GO / 8 - Octaves graves RE /  9 - Octaves aigues RE / 10 - Trémolo du RE  

Composition de l’instrument de 1973 à aujourd’hui :

Orgue Abbey-Bourgarel (tuyaux pris dans les anciens jeux…)    

Orgue en tribune, au fond de la nef.   22 jeux,  deux claviers de 56 notes en console séparée – faisant face au chœur. Pédale de 30 notes ( 27 réelles) , Récit expressif.  Transmission  électropneumatique et électronique  

Récit  Expressif (8 jeux)  :  

Bourdon 8  - Prestant 4 - Quarte 2 - Cymbale 3 rangs - Flute 4 - Nazard 2 2/3 - Tierce 1 ¾ - Cromorne 8  

Grand orgue (10 jeux)  :

Bourdon 16  - Montre 8 - Flûte à fuseau 8 - Prestant 4 - Doublette 2 - Mixture 4 rangs - Grande Tierce  - Dessus de Cornet V rangs - Trompette 8 - Clairon 4  

Pédale  30 notes :

Contrebasse 16 - Flûte 8 - Bombarde 16 - Trompette 8  

Combinaisons  :

 Tirasse GO 8 - 4 Tirasse Rec 8 

GO en 4  - Rec/GO 16 - 8 - 4

Anches Ped -  Anches GO - Anches Rec - Tremblant

bleu : jeux Abbey

 

ORGUE DE CHOEUR

Ce magnifique  orgue de chœur de la firme Mutin-Cavaillé-Coll était d’abord placé derrière le maître-autel, l’instrument sera installé dans les années 1970 à la place de l’autel du Sacré-Cœur ou il se trouve aujourd’hui. La voix céleste à été remplacée par une cymbale en 1973 par le facteur Bourgarel.

Un clavier de 56 notes en fenêtre. Pédale en tirasse de 20 notes. Mécanique à balancier.

Bourdon 8 (basse) – Flûte harmonique 8 (dessus)

Octave 4 (basse) – Flûte octaviante 4  (dessus)

Principal 8

Cymbale

Trompette 8 (basse-dessus)

Appel et renvoi d’anches – Expression.

Ce site est propulsé par Viaduc